Toute la Formule 1 belge

Le livre de référence

D’Arthur Legat à Stoffel Vandoorne en passant par les iconiques Jacky Ickx et Thierry Boutsen, des bolides engagés par la mystérieuse Vikcomtesse de Walckiers à la célèbre Écurie Francorchamps, du tracé historique de Spa jusqu’à l’éphémère circuit de Nivelles, sans oublier le manufacturier Englebert couronné par un titre mondial, tous les acteurs belges de plus de 80 grands prix de Belgique sont présents dans cet ouvrage.

Les recherches historiques et la précision journalistique de Thierry Collard vous font revivre tous les événements qui, en plus d’un siècle, ont fait de la Belgique un pays indispensable au calendrier de la Formule 1.

ISBN 9782322456918Format A5, couverture souple, 300 pages, 20 €Communiqué de presse à télécharger ici

Commandez-le chez votre libraire

Le libraire de votre ville ou de votre quartier peut se charger sans frais de commander votre exemplaire.

Indiquez-lui :

  • le titre "Toute la Formule 1 belge"

  • l'auteur Thierry Collard

  • l'éditeur Books on Demand (BoD)

  • et surtout l'ISBN 978-2-3224-5691-8

ou téléchargez ici un bon de réservation à lui remettre.

Commandez-le chez l'éditeur

Commandez la version e-book

Table des matières

(Cliquez sur les chapitres marqués d'un triangle ► pour lire un extrait)

Les pilotes

Arthur Legat (1898-1960)

Roger Laurent (1913-1997)

Johnny Claes (1916-1956)

Paul Frère (1917-2008)

Georges Berger (1918-1967)

André Pilette (1918-1993)

Olivier Gendebien (1924-1998)

Jacques Swaters (1926-2010)

Charles de Tornaco (1927-1953)

Willy Mairesse (1928-1969)

André Milhoux (né en 1928)

Lucien Bianchi (1934-1969)

Teddy Pilette (né en 1942)

Jacky Ickx (né en 1945)

  • 1967 : Une F2 parmi les F1

  • 1968 : La joie et les larmes

  • 1969 : Derrière l’intouchable Stewart

  • 1970 : Retour gagnant à la Scuderia

  • 1971 : Quelques points et puis s’en va

  • 1972 : La dernière victoire

  • 1973 : Divorce à l’italienne

  • 1974—1975 : Le blues de Lotus

  • 1976—1978 : Des piges sans saveur

  • 1979 : La surprise Ligier

  • Après la course

Patrick Nève (1949-2017)

Thierry Boutsen (né en 1957)

  • 1983—1988 : Débuts chez Arrows, podiums chez Benetton

  • 1989—1990 : Trois victoires avec Williams

  • 1991—1993 : L’éclipse Ligier, l’épilogue Jordan

Éric van de Poele (né en 1961)

Bertrand Gachot (né en 1962)

Philippe Adams (né en 1969)

Jérôme d’Ambrosio (né en 1985)

Stoffel Vandoorne (né en 1992)

Les écuries

Vicomtesse de Walckiers

Écurie Belge

Écurie Belgique

Écurie Francorchamps

Équipe Nationale Belge/ENB

Équipe Scirocco Belge

Les pneumatiques

Englebert : champion avec Ferrari

Les circuits

Spa-Francorchamps : historique et mythique

Bois de la Cambre : la parenthèse bruxelloise

Nivelles-Baulers : la piste éphémère

Zolder : une décennie flamande

Les grands prix avant la F1

1912 : Une moyenne trop lente à Dinant

1913 : Accident mortel à Spa

1922 : Une victoire 100 % belge

1925 : Naissance d’un championnat

1930 : Peugeot fait trembler Bugatti

1931 : Dix heures d’un duel franco-italien

1933 : Un cavalier seul signé Ferrari

1934 : Sept partants mais trois leaders

1935 : Rudolf Caracciola caracole en tête

1937 : Rudolf Hasse ménage ses pneus

1939 : Lang résiste, Seaman se tue

1946 : Chaboud contient Levegh

1947 : Wimille trahit Varzi

1949 : La sobriété récompensée

Les grands prix du Championnat du monde

1950 : Les Alfetta reines de la vitesse

1951 : Fangio, le perdant acclamé

1952 : Le nouveau patron se prénomme Alberto

1953 : Ascari plus fiable que rapide

1954 : Fangio quitte Maserati sur un succès

1955 : Paul Frère au pied du podium

1956 : Paul Frère monte sur le podium

1958 : Tony Brooks en roue libre

1960 : La course doublement endeuillée

1961 : Olivier Gendebien aux avant-postes

1962 : Willy Mairesse leader puis accidenté

1963 : Jim Clark émerge de l’orage

1964 : Trois leaders à court d’essence

1965 : Clark puissance quatre

1966 : Surtees gagne… et se fait licencier

1967 : Dan Gurney et Eagle touchent le ciel

1968 : Une première pour McLaren

1970 : La fin du tracé historique

1972 : Un circuit moderne mais impopulaire

1973 : Un doublé Tyrrell salue Zolder

1974 : Emerson Fittipaldi monopolise Nivelles

1975 : La régularité de Niki Lauda

1976 : Symphonie pour moteurs V12

1977 : L’unique victoire de Gunnar Nilsson

1978 : Lotus révolutionne encore la F1

1979 : Jody Scheckter reprend la main

1980 : La première victoire de Didier Pironi

1981 : Le lourd tribut des mécaniciens

1982 : Le dernier tour de Gilles Villeneuve

1983 : Spa-Francorchamps en version courte

1984 : Michele Alboreto dit adieu à Zolder

1985 : Trois mois pour refaire toute la piste

1986 : Nigel Mansell surgit de la mêlée

1987 : McLaren tire les marrons du feu

1988 : Thierry Boutsen privé de son podium

1989 : Peu de dépassements sous le déluge

1990 : Trois départs pour une seule course

1991 : Ayrton Senna dépasse Jim Clark

1992 : Michael Schumacher à qui perd gagne

1993 : Dernier tour écourté pour Boutsen

1994 : Double punition pour Schumacher

1995 : Schumacher, le meilleur comme le pire

1996 : La revanche de Ferrari

1997 : Spa invente le départ sous safety-car

1998 : Jordan émerge du grand carambolage

1999 : Pas de consigne d’équipe chez McLaren

2000 : Un dépassement d’anthologie

2001 : Faux départs et terrifiant accident

2002 : Schumacher roi de Francorchamps

2004 : Räikkönen rompt l’hégémonie italienne

2005 : Räikkönen domine, Alonso assure

2007 : Ferrari lave son honneur

2008 : Hamilton pénalisé, Massa à 100 %

2009 : Ferrari vainc le signe indien

2010 : Lewis Hamilton passe entre les gouttes

2011 : Le patron s’appelle Sebastian Vettel

2012 : Grosjean cogne devant

2013 : Sebastian Vettel n’a plus de rival

2014 : Ricciardo échappe à tous les ennuis

2015 : Un doublé de plus pour Mercedes

2016 : Nico Rosberg gagne… et puis s’en va

2017 : Vettel à la poursuite d’Hamilton

2018 : Hamilton à la poursuite de Vettel

2019 : Leclerc dédie sa victoire à Hubert

2020 : Hamilton devant des tribunes vides

2021 : Un tour pour rien

2022 : Verstappen fait le maximum

Hors championnat

Quand le championnat n’était pas tout

8 juin 1946 : Deux Belges sur le podium

24 avril 1949 : Johnny Claes troisième à Paris

5 juin 1949 : Claes récidive à Chimay

27 avril 1952 : Claes éternel troisième

1er juin 1952 : Paul Frère gagne à Chimay

24 mai 1953 : Maurice Trintignant devance Roger Laurent

31 mai 1953 : Paul Frère deuxième au Nürburgring

12 juillet 1953 : Jacques Swaters roi de l’Avus

6 juin 1954 : André Pilette deuxième à Chimay

25 juillet 1954 : Georges Berger associé à Jean Behra

12 septembre 1954 : André Pilette deuxième à Cadours

9 avril 1961 : Jack Brabham s’impose à Bruxelles

1er avril 1962 : Willy Mairesse couronné à domicile

20 mai 1962 : Mairesse récidive à Naples

16 août 1969 : Jacky Ickx triomphe à Oulton Park

13 juin 1971 : Ickx gagne en mémoire de Rindt

17 mars 1974 : Ickx champion sous la pluie

14 mars 1976 : Ickx sur le podium

Les statistiques des pilotes belges

Ickx et Boutsen victorieux

Boutsen, dix ans en F1

5 Belges dans la course

3 podiums à domicile

Ickx, le premier et presque le plus jeune

Ickx, l’enfant de la pole

Boutsen, le plus patient

Points marqués en championnat

Les statistiques du GP de Belgique

Palmarès

Schumacher devance Senna

L’unique victoire de Nilsson

Des victoires en rouge

Un aigle au sommet

Hamilton en pole

Meilleur tour pour Prost