Carnets d'un Poilu en 1915

Impressions d'un réserviste de la Territoriale

Carnets d'un Poilu en 1915

Marcellin Fournier (arrière-grand-père de Thierry Collard) a près de 44 ans lorsqu'il est appelé à la guerre. Il laisse sa femme, ses deux enfants et son village de Haute-Loire, pour entrer dans le 103e Régiment d'infanterie territorial.

Dès son départ, il relate ses impressions dans deux carnets manuscrits parvenus jusqu'à nous.

De mars à août 1915, on suit son incorporation, ses missions de coursier cycliste pour sa compagnie, le quotidien d'un Poilu qui a eu la chance de ne pas devoir combattre en première ligne. On partage aussi ses peines au décès de sa mère.

Dans sa roue, on suit ses promenades, son enthousiasme à visiter la chocolaterie Menier, les grands magasins de Paris, les Invalides, la campagne autour de la Marne, la ville de Rouen, etc.

Qui était Marcellin Fournier

1871 - Naissance à Saint-Étienne (Loire), fils d'Hippolyte Fournier et Antoinette Foucherand.

1892 à 1895 - Service militaire en Algérie, dans le 1er Régiment de Zouaves. Mentionné comme zouave musicien.

1896 - Mariage à Saint-Didier-la-Séauve (Haute-Loire) avec Marie-Célestine Guignand. Il est alors veloutier aux Mazeaux. Naissance de sa fille Antoinette.

1907 - Naissance de son fils Pierre.

1915 à 1918 - Mobilisé comme réserviste de la Territoriale. Planton cycliste de sa compagnie dans le camp retranché de Paris, puis détaché au Dépôt des métallurgistes, puis à la maison Mayon, enfin à l'infanterie coloniale.

1931 - Recensé comme tisseur à La Séauve-sur-Semène.

1936 - Président de la section de Saint-Didier-en-Velay de la Ligue des Droits de l'Homme. Mentionné comme représentant de commerce.

1954 - Décès de son épouse.

1957 - Décès à l'âge de 86 ans.

Extrait des "Impressions d'un réserviste"

Marcellin Fournier photographié à Constantine (Algérie) en uniforme de zouave, lors de son service militaire
Première page des carnets rédigés en 1915 par Marcellin Fournier
La maison de Marcellin Fournier dans le quartier du Bucillon, à La Séauve-sur-Semène (Haute-Loire) en 1926

Le parcours de Marcellin Fournier en 1915

Commander le livre