Carnets d'un Poilu en 1915

Impressions d'un réserviste de la Territoriale

Carnets d'un Poilu dans la guerre de 1914-1918

Marcellin Fournier (arrière-grand-père de Thierry Collard) a près de 44 ans lorsqu'il est appelé à la Grande Guerre (on ne l'appelle pas encore Première Guerre mondiale). Il laisse sa femme, ses deux enfants et son village de Haute-Loire, pour entrer dans le 103e Régiment d'infanterie territorial.

Dès son départ, il relate ses impressions dans deux carnets manuscrits parvenus jusqu'à nous.

De mars à août 1915, on suit son incorporation, ses missions de coursier cycliste pour sa compagnie, le quotidien d'un Poilu qui a eu la chance de ne pas devoir combattre en première ligne. On partage aussi ses peines au décès de sa mère.

Dans sa roue, on suit ses promenades, son enthousiasme à visiter la chocolaterie Menier, les grands magasins de Paris, les Invalides, la campagne dans la vallée de la Marne, la ville de Rouen, etc.

Qui était Marcellin Fournier

1871 - Naissance à Saint-Étienne (Loire), fils d'Hippolyte Fournier et Antoinette Foucherand.

1892 à 1895 - Service militaire en Algérie, dans le 1er Régiment de Zouaves. Mentionné comme zouave musicien.

1896 - Mariage à Saint-Didier-la-Séauve (Haute-Loire) avec Marie-Célestine Guignand. Il est alors veloutier aux Mazeaux. Naissance de sa fille Antoinette.

1907 - Naissance de son fils Pierre.

1915 à 1918 - Mobilisé comme réserviste de la Territoriale. Planton cycliste de sa compagnie dans le camp retranché de Paris, puis détaché au Dépôt des métallurgistes, puis à la maison Mayon, enfin à l'infanterie coloniale.

1931 - Recensé comme tisseur à La Séauve-sur-Semène.

1936 - Président de la section de Saint-Didier-en-Velay de la Ligue des Droits de l'Homme. Mentionné comme représentant de commerce.

1954 - Décès de son épouse.

1957 - Décès à l'âge de 86 ans.

Marcellin Fournier photographié à Constantine (Algérie) en uniforme de zouave, lors de son service militaire entre 1892 et 1895
La maison de Marcellin Fournier dans le quartier du Bucillon, à La Séauve-sur-Semène (Haute-Loire) en 1926
Première page des carnets rédigés en 1915 par Marcellin Fournier
La tombe de Marcellin Fournier au cimetière de La Séauve-sur-Semène (Haute-Loire)

Le parcours de Marcellin Fournier en 1915

Commander le livre