Lignée

“Vous êtes sûr ?” demandai-je incrédule.

“Je vous ai mis en garde lorsque vous m’avez demandé d’effectuer ces recherches, répondit l’historien. On peut découvrir des choses désagréables. Maintenant, vous savez pourquoi votre mère vous a caché qui était votre père.”

J’étais donc né de ce spécialiste du car-jacking qui croupissait en prison, comme son détrousseur de père avait fini au bagne. Toute une lignée de bandits, jusqu’aux coupe-jarrets moyenâgeux retrouvés par l’historien.

Au moins ma mère m’avait-elle préservé de cet héritage. Moi, je ne suis qu’un employé du péage de l’autoroute.

Ce texte a obtenu le 2e prix au concours de mai 2019 de La Taverne des spores

Posts les plus consultés de ce blog

Washington : le Capitole et la Maison Blanche incendiés... en 1814 !

Naissance d'une rubrique

Le mot de la fin