Articles

Affichage des articles du 2019

Lignée

“Vous êtes sûr ?” demandai-je incrédule. “Je vous ai mis en garde lorsque vous m’avez demandé d’effectuer ces recherches, répondit l’historien. On peut découvrir des choses désagréables. Maintenant, vous savez pourquoi votre mère vous a caché qui était votre père.” J’étais donc né de ce spécialiste du car-jacking qui croupissait en prison, comme son détrousseur de père avait fini au bagne. Toute une lignée de bandits, jusqu’aux coupe-jarrets moyenâgeux retrouvés par l’historien. Au moins ma mère m’avait-elle préservé de cet héritage. Moi, je ne suis qu’un employé du péage de l’autoroute. Ce texte a obtenu le 2e prix au concours de mai 2019 de La Taverne des spores

L'abécédaire

Au bistrot, ces deux énergumènes finirent gravement hallucinés. Ils jouèrent "Kiss", loupant maintes notes. On pianota quelques rengaines sans trahir un verre. Whisky, xérès y zigzaguèrent. Exercice oulipo : rédigez un texte dont les mots commencent par les 26 lettres de l'alphabet, dans l'ordre. Pour le contre-abécédaire, prenez les 26 lettres dans l'ordre inverse.

Hélène et William

Image
Jac. de Nijs / Anefo / CC BY-SA 3.0 NL (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/nl/deed.en) Inquiète, je guettais le retour de William. Il était parti depuis longtemps. Ça devenait angoissant. Mais pourquoi tardait-il à revenir ? Le chemin n’était pourtant pas long. Il devait juste trouver un avocat pour nous sortir de là. William avait sûrement eu un pépin. Avait-il roulé à terre en glissant sur une peau de banane ? S’était-il laissé embarquer dans une histoire louche et rouler dans la farine ? Il était parfois si naïf, si crédule, pas très mûr. Avait-il fait une mauvaise rencontre et gisait-il quelque part après s’être pris un pruneau ? Avait-il été touché par une grenade ? J’imaginais le pire, que le Géant avait attrapé mon cher William. S’il lui avait mis la main dessus, il allait le cuisiner, lui mettre des tartes, lui balancer des châtaignes, le réduire en compote. Il n’en ferait qu’une bouchée, c’était cuit. Je me souvenais de notre rencontre, nous travaillions

Dépouillement

Image
J’ai reçu une lettre de la mairie. Je n’en attendais pas. Je n’ai effectué aucune démarche administrative. Elle porte le cachet du service de l’état-civil. Qu’est-ce qu’ils me veulent ? Je sais que je dois renouveler mon passeport à la fin de l’année, peut-être qu’on me sollicite pour ca. “Monsieur Badino Tuzzi (c’est moi !), vous avez été tiré au sort sur les listes électorales pour faire partie des scrutateurs de votre bureau de vote, lors des prochaines élections. Veuillez trouver ci-joint un coupon-réponse à nous retourner au plus vite pour nous confirmer si vous acceptez ou non d’assumer cette fonction. Le vote et la participation aux opérations électorales sont des processus démocratiques garants de patati patata etc.” Quel hasard ! C’est vrai que ça m’intéresse, les élections. Je me disais même que, dans quelques années, quand je serai à la retraite, je pourrais peut-être faire quelque chose, militer dans un parti, pourquoi pas être candidat, et si j’étais élu, alors là !..